8 February 2018

Quelle approche pour déployer la location intelligence dans votre entreprise ?

8 February 2018,
 0

Localiser, analyser, agir. Les principes de l’intelligence géographique – ou location intelligence – doivent s’intégrer au processus de l’entreprise pour optimiser la prise de décision. Mais comment mettre en place une telle approche dans votre organisation ?

location intelligence on smartphone

 

Entrez l’expression clé « location intelligence » dans votre moteur de recherche. Vous découvrirez alors une abondance de définitions, quelquefois contradictoires. Selon moi, il est cependant possible d’expliquer ce concept de manière simple en présentant ses objectifs : localiser, analyser puis agir. Pour le dire autrement, l’intelligence géographique exploite les coordonnées spatiales (x et y) des données pour mieux visualiser des événements, des situations ou encore des dispositifs. Objectif : gagner en efficacité et améliorer les décisions.

Reste une question de taille : comment mettre en œuvre la location intelligence au sein de l’entreprise ?

La location intelligence par la BI traditionnelle

Idéalement, dans les entreprises B2C en particulier, il existe une source d’information intégrée : le data warehouse. Dans celui-ci, les données pertinentes issues de différentes sources nécessaires à la gestion de l’entreprise sont réunies dans un format uniforme. Il s’agit bien souvent d’un ensemble de données qui décrivent les processus métiers à l’aide d’indicateurs clés comme le chiffre d’affaires, la rentabilité ou bien la performance d’un site géographique.

Dès lors les solutions de Business Intelligence traditionnelles permettent-elles de faire de la location intelligence ? Certes, elles fournissent des réponses simplifiées aux questions « qui », « quoi » et « combien ». Mais, c’est oublier un peu vite le « où » !

Une composante qui autorise pourtant une meilleure évaluation de tous les facteurs clés de décision. Si l’on regarde plus attentivement un data warehouse, on découvre que les données spatiales sont très souvent déjà disponibles, telles que les adresses des clients, les succursales, les zones de vente, les zones cibles de marketing, les zones de risque, les infrastructures (routes, réseaux électriques, gaz, transports en commun…) et les structures concurrentielles. Cependant, en raison d’une technologie inadéquate, la visualisation et l’analyse cartographique restent très insuffisantes dans les solutions de Business Intelligence traditionnelles. Une autre approche doit donc être envisagée.

>> Pour en savoir plus téléchargez notre livre blanc How to implement Location Intelligence

 

La méthode de la localisation des données

 

Tout commence par le géocodage. Chaque objet (prospects, clients, établissements, etc.) ayant une référence spatiale aura une ou plusieurs coordonnées (x et y par exemple) assignées dans la base de données. Cette information sera disponible pour un affichage sur une carte associée à des analyses métier.

Ce géocodage peut s’effectuer de manière automatique dans le data warehouse chaque fois qu’une adresse change ou bien qu’une nouvelle est ajoutée. Une fois que cette information géographique est connue, que l’objet est localisé, il est possible, par simple intersection de l’information spatiale avec les informations métiers de positionner l’objet sous forme de point, de ligne ou de surface avec ses attributs (comme le pouvoir d’achat lié au produit, les allocations par départements, les indicateurs socio-démographiques, l’attractivité d’un lieu, les zones de risque en cas d’inondation, les secteurs performants et sous-performants etc.).

La valeur et le retour sur investissement d’un ensemble de données d’un data warehouse sont ainsi considérablement augmentés grâce à la location intelligence ! Le data warehouse passe de « point unique de vérité » à une mine d’informations contextualisées au regard d’une réalité géographique. Une nouvelle donne dont les entreprises ne pourront plus se passer.

Haut