14 April 2017

Comment les transports publics innovent grâce à la géo-localisation intelligente ?

14 April 2017,
 0

Tout est une question de localisation : stations, lignes, emplacement de client, destination de client, emplacement de train …

 

Dans un proche avenir, nous pouvons facilement imager que les transports publics continueront à se développer tant que les villes s’accroissent dans le monde avec les problèmes associés comme la circulation automobile et la pollution.

Pour réussir, les transports publics doivent relever de nombreux défis pour devenir plus efficaces, plus rapides, plus sûrs, plus écologiques et plus intelligents.

Des innovations telles que l’IOT (Internet Of Things), l’IA (Intelligence Artificiel) et l’analyse prédictive contribueront à rendre les choses plus faciles. Certains des défis ont été répertoriés dans le post suivant SAP Digital Boardroom Improves Public Transport Insights on Repairs, Delays, and More écrit par Iver Van De Zand, Business Analytics Leader chez SAP.

Beaucoup de choses vont se jouer sur la localisation dans les transports publics: les stations, les lignes, l’emplacement du client, la destination du client, l’emplacement du train, les échecs, les événements …

Voyons comment l’intelligence géographique rend l’analyse opérationnelle

 

Maintenance et supervision

L’intelligence géographique permet :

  1. D’optimiser la planification des ressources par l’analyse spatio-temporelle des données historiques (données froides). Ces analyses de localisation expliquent les types de problèmes qui arrivent où et quand, avec quel impact sur le trafic ou le service à la clientèle, et permettent ainsi de définir la main-d’œuvre pertinente dans chaque secteur
  2. D’allouer la main-d’œuvre aux problèmes en fonction de leur proximité et de leur disponibilité grâce à la notification en temps réel des événements géo-localisés
  3. D’analyser les problèmes avec impact sur le trafic, les retards

 

Analyse du trafic :

L’analyse prédictive de la localisation aide à comprendre ce que, quand et où les gens ont besoin et pour définir l’offre en termes de station, de calendrier, de sièges dans les trains, …

  • Prévoir les besoins de la population sur une zone en fonction des données géographiques et socio-démographiques
  • Analyser le nombre de d’entrée/sortie à chaque station pour chaque ligne afin de comprendre la fréquentation et le comportement de l’utilisateur
  • Analyser la fraude
  • Analyser le trafic de haut en bas,
  • Analyser “les temps d’attente”, les retards, et d’une manière plus Générale, la régularité des trains par :
    • L’analyse de la ponctualité => pourcentage de passagers descendus à l’heure à leur gare d’arrivée
    • L’analyse des retards par famille d’incidents (travaux planifiés, autres causes internes, causes externes)

 

Sécurité :
La sécurité publique est également un sujet majeur et l’analyse, notamment géographique, devient nécessaire pour étudier les incidents en fonction de leur gravité, leur fréquence, leur emplacement, le temps, … afin d’identifier les points chauds et aider les décideurs à allouer les bonnes ressources de sécurité sur le bon secteur, au bon moment :

  • Analyser le nombre d’incidents par station / ligne selon période, type, …
  • Analyser les tendances spatio-temporelles et les corréler à la géographie

À la fin de la journée, la sécurité, l’analyse du trafic, la maintenance … s’appuient sur des données toutes liées à un emplacement géographique (station, ligne, segment de réseau, …) et à un contexte géographique exigeant que le géomapping et la localisation intelligente comprennent pour prendre des décisions pertinentes.

Haut