La datavisualisation est morte, vive la cartographie !

Vous le savez : les données gagnent instantanément en clarté grâce à la datavisualisation. Toutefois, seule la cartographie est capable d’apporter à l’analyse une dimension spatio‑temporelle. L’occasion de mettre en avant les enjeux essentiels et de dégager de vraies tendances.

Du Wall Street Journal à la série à succès, Game of Thrones, tout le monde se convertit à la datavisualisation. Véritables phénomènes de mode, ces dispositifs révèlent de sérieux atouts pour mieux appréhender les masses de données.

Des cartes pour aller plus loin

Avec le Big Data, ou mieux encore le Smart Data, une immense masse d’informations utiles à l’entreprise est générée en permanence et de manière automatique. Elles proviennent de sources très diverses telles que les sites web, les objets connectés ou les différents logiciels métiers.

Mais, si les schémas et graphiques de la “dataviz” sont un moyen de communication favorisant l’attention, les cartes permettent d’aller bien plus loin. Complémentaire, la cartographie ajoute en effet du contexte à l’analyse et permet de représenter de manière simple et lisible toutes sortes d’informations potentiellement complexes.

Renforcer l’impact visuel des indicateurs de performances

Peu à peu, la cartographie accompagne les usages quotidiens et trouve des applications dans de nombreux secteurs d’activité. Ainsi, dans la grande distribution, ce système permet de visualiser d’un coup d’oeil les performances de l’ensemble d’un réseau de magasins, de l’évolution du chiffre d’affaires en passant par la fréquentation ou le montant du panier moyen du consommateur.

>>> Pour en savoir plus, téléchargez notre livre blanc : Location Intelligence – The “Where” Factor

Autre exemple à La Poste, où la cartographie aide à suivre le volume de colis par secteur ou par département. De quoi savoir si les délais d’acheminement répondent à 100 % aux objectifs fixés. « Il n’existe pas de meilleur vecteur que la carte pour obtenir une photo de l’activité en temps réel sur un territoire donné », résume Sébastien Connesson, co‑fondateur et directeur technique de Galigeo. Notre cerveau étant fait pour lire les formes et les couleurs, la cartographie renforce naturellement l’impact visuel de l’ensemble des indicateurs de performances.

Plus pointue que la simple dataviz, la cartographie répond aux besoins actuels des entreprises, notamment à celles qui ont choisi le “management cockpit”. Une pratique qui consiste à afficher en permanence sur grand écran les différents indicateurs de performances. Au moindre problème tel que la baisse de performance ou de sécurité, une alerte se déclenche et la carte devient alors un véritable média de pilotage.

Galigeo est l’éditeur leader des solutions de Predictive Location Intelligence.