3 July 2018

Trois étapes pour réussir votre projet d’analyse spatiale

3 July 2018,
 0

Quelles sont les questions indispensables à se poser avant tout projet d’analyse géodécisionnelle ? Comment être certain de partir sur de bonnes bases ? 

Cartographie analyse spatiale Galigeo

Plus personne n’en doute : la valeur ajoutée de l’analyse spatiale ou géodécisionnelle convainc aujourd’hui toutes les organisations. Il s’agit à la fois d’un instrument indispensable de communication et d’un outil d’information pour la prise de décision, dans tous les secteurs d’activités. Mais comment réussir la mise en œuvre d’un projet d’analyse géodécisionnelle ? Il faut commencer par se poser les bonnes questions.

1. Que voulez-vous cartographier ?

La question semble assez simple, à tel point qu’il est fréquent d’oublier de se la poser avant de créer une carte. Les data warehouses qui collectent toutes les informations pour le compte d’une entreprise sont remplies de données spatiales. Un tri théorique s’impose de façon à définir clairement ce qui sera utile ou non pour la cartographie.

2. Qui sera le destinataire de ces cartes ?

Il est fondamental de savoir qui sont les futurs utilisateurs des cartes créées. En fonction de ceux-ci, les demandes varient et les outils adoptent un degré de spécialisation plus ou moins élevé. Gardez à l’esprit que ce sont les utilisateurs finaux qui feront vivre la cartographie. Les oublier au cours du processus de création entraînera à coup sûr l’échec de la technologie.

3. Avec quel outil ?

Si la question de l’outil est souvent la première que l’on se pose, elle doit aussi être la dernière. En effet, cette dernière réapparaît une fois la solution mise en place afin de vérifier que toutes les caractéristiques de l’environnement, de la base de données et d’autres encore, ont été correctement prises en compte.

Pour en savoir plus, téléchargez notre livre blanc How to implement Location Analytics

Auteur : Vincent Dechandon, Product Manager

Haut